Art Abstrait/ Analyse d'Oeuvre Critique d'Art et Présentation Presse de l'Artiste Peintre Contemporaine Française Crozat Coulmont et de son Art, L' Abstraction/ France Art Peinture/ Artistes Contemporains/ Art Création:

" L' Abstraction ou peinture d' Art abstrait, une peinture dont la capacité d'expressivité est incommensurable, parce que sa stature c'est la Liberté et sa dimension, une dimension Humaine."

 Crozat Coulmont

 

Découvrez ci-après les trois dernières critiques d'artanalyses d'art, ou présentations Presse émises, concernant l'art de l'artiste peintre contemporain Crozat Coulmont. Un art de l' abstraction unique réalisé dans l'ordonnance d'une technique de peinture singulière et atypique, l'ensemble des oeuvres abstraites de l'artiste est réalisé en enduit de chaux sur support bois.

Crozat Coulmont Art Abstrait/ Présentation Presse- "Univers des Arts" : N°178 (03- 2015)

Présentation de l'artiste peintre Crozat Coulmont par Jean-Louis Avril " Univers des Arts ".

" Peintre reconnue, son Art de l' abstraction, servi par une technique singulière d'enduit de chaux, sublime couleurs et vibrations. Cette maîtrise est l'indéniable Alchimie d'un savoir-faire que nous vous proposons de mieux découvrir..."

ardeche art- abstraction art- artiste peintre ardeche
Abstraction Art/ Art abstrait/ Critique et Analyse d'Art Tableau Peinture- Crozat Coulmont Artiste Peintre- Oeuvre Abstraite- Ardèche Art Peinture (Auvergne/ Rhône Alpes)- "Univers des Arts" (N°178- Mars Avril 2015)- Abstrait Contemporain.
art abstrait- ardeche art- abstraction art- artiste peintre ardeche- critique abstrait- ardeche
Abstraction Art/ Art abstrait/ Critique et Analyse d'Art Tableau Peinture- Crozat Coulmont Artiste Peintre- Oeuvre Abstraite- Ardèche Art Peinture (Auvergne/ Rhône Alpes)- "Univers des Arts" (N°178- Mars Avril 2015)- Abstrait Contemporain.

Crozat Coulmont Art Abstrait/ Critique d'Art et Analyse d'Oeuvre-  Mme Danielle   Planson (01/2014):

 

Évelyne Crozat Coulmont excelle en évoluant dans un monde aux ressources inépuisables où elle y trouve des multiples possibilités d’exprimer le contenu de son univers intérieur dans un art de création totale. Ce mouvement créateur est soumis à ses pulsions internes qui rythment l’intensité et la douceur de la touche. L’artiste traduit les données dictées par son inconscient et surtout par ses émotions profondes qui laissent des traces indélébiles. Il en résulte une variation de couleurs dont l’assemblage révèle la personnalité secrète et sensible de l’auteure. Ses œuvres sont le prolongement naturel de sa vie intérieure d’une authenticité pure. Libérées du contenu réel, les couleurs se superposent, fusionnent dans une symphonie chromatique raffinée dans laquelle chacune fait vibrer ses propres émotions, sa propre vie, cristallisant la fugacité émotionnelle de la sensation éprouvée. La matière se densifie, les contrastes s’intensifient pour faire sortir la lumière de l’ombre. Dans un souci de netteté structurelle, Évelyne Crozat Coulmont nous livre le reflet de ses exaltations, ses doutes, ses espérances, le tout foisonnant dans une plénitude tantôt paisible ou tantôt déchirante. Messager de l’esprit et de l’âme, cet art d’improvisation capable de conjuguer la célérité de l’exécution et les directives contraignantes de la raison, prouve la marque indiscutable d’une très grande artiste.

Crozat Coulmont Art Abstrait/ Critique d'Art et Analyse d'Oeuvre- Mr Francis Parent (01/2014):

 

A180-A200-B130-B140-B150-C120-C190-D110 

Abstraction- Oeuvre unique (Enduit de chaux/ bois)- Analyse Critique d'Art- Tableau Peinture
Abstraction/ Art abstrait/ Critique et Analyse d'Art Peinture/ Tableau Abstrait: "Ressources" (120X120) © 2012 Crozat Coulmont Artiste peintre- Oeuvre Abstraite- Ardèche Art Peinture (Auvergne/ Rhône Alpes)- Abstrait Contemporain/ France.

Le texte explicatif associé à chacun des quatre critères analysés (A - formalisme, B - matérialité, C - investissement, D - communication) positionne l’œuvre de l’artiste peintre dans l’histoire de l’art en rappelant éventuellement les courants artistiques auxquels elle se rattache, ou les noms des artistes illustres s’étant exprimés dans une approche voisine.

 

A : FORMALISME Le premier critère porte sur le formalisme de l'oeuvre : que voit-on quand on regarde une oeuvre, quel type de formalisation se donne à voir de prime abord ? Est-ce plutôt abstrait, plutôt figuratif, plutôt..., etc (classé du plus "abstrait" au plus "réaliste").

A180: Art abstrait non construit "Informel", matières et taches du plus "Nuagiste" au plus "Matièriste", tous les jeux sur les subtilités de la matière picturale et ses espaces colorés (Zao Wou Ki, Sam Francis, Ben-Rath, …).

A200: Art abstrait non construit "Informel", gestuel du plus "Lyrique" au presque "scriptural", le geste entre ex-pression interne, marque d'une ipséité, et tentative de communication (J.PollockHans Hartung, Franz Kline, Georges Mathieu, Jean Messagier, …).

B : MATERIALITE Le second critère porte sur la matérialité de ce qui est donné à voir. S'agit-il de pur concept, de jeu de matières, d'objet détourné etc. (classé du plus "immatériel" au plus "réel")

B130: en matérialité non structurée légère (délicatesse des touches) couleurs et matières sont plus ou moins estompées, diluées, évanescentes, jouant sur leurs transparences (Zao Wou Ki, Olivier Debré, …).

B140: en matérialité non structurée avec prééminence des couleurs par leur force intrinsèque (Mondrian, ... ), leur symbolisme historique, social (El Lissitzky, ...), etc., les couleurs sont ici le plus important.

B150: en matérialité non structurée avec prééminence des matières par leur épaisseur, leur composition ou leur travail architectonique (comment les matières sont "bâties"), les matières sont ici le plus important (J. Fautrier, J. Dubuffet, J.P. Riopelle, les objets peints de Bertrand Lavier, ...).

C : INVESTISSEMENT CORPS / ESPRIT Le troisième critère porte sur « l'investissement » de l'artiste dans son oeuvre. Avec quel ratio Corps / Esprit, l'artiste s'investit-il dans son oeuvre ? Classé du plus "intellectuel" (p.ex. "l'Art Conceptuel", ...) au plus "physique" (p.ex. le "Body Art", ...).

C120: plus vers l'intellectualité / l'essence, travail intérieur axé plus vers le projectif l'onirisme, la poésie, le lyrisme, l'experience hallucinogène … Pour "projectiver" une intériorité pensée ou rêvée (Henri Michaux, Wols, ...).

 C190 : plus vers la corporéité / les sens, l'oeuvre est le résultat d'une actiongestuelle l'oeuvre comme résultat d'une gestualité corporelle, mais essentiellement manuelle : du "Dripping" de Jackson Pollock à "l'Abstraction Lyrique" de Georges Mathieu; des "perforations" de L. Fontana à la figuration écorchée de V. Vélickovic.

D : COMMUNICATION Le quatrième critère porte sur l'aspect « communication » : L'artiste a t-il une volonté délibérée de communiquer à travers ses oeuvres un message quelconque ? (classé du plus "spiritualiste" au plus "sociétal").

D110: via le signifié avec des spiritualités diverses, ou du religieux moins marqué (de Barnett Newman à Mark Rothko, de Roman Opalka à Arnulf Rainer, ...).

 

 

Découvrez l'ensemble des articles de la rubrique: "Analyse et Critique d'Art Tableau".